Skies of Arcadia island

Chimères

Chapitre VI:Follow the black caped man

Piastol poursuivait l'agresseur dans les rues, bousculant les gens au passages. Sa vitesse était démoniaque. Elle peinait a le rattraper. Il sautait par dessus les barils, les obstacles avec l'agilité d'un écureuil. Il la distançait maintenant de plusieurs mètres et enchaînait les rues étroites et les labyrinthes de ruelles. Piastol haletait. Elle ne pouvait pas le laisser fuir !
-QUICKA !!Le sort augmenta la vitesse de Piastol, elle fendait les vents a présent. Le sprinter la vit arriver de loin. Piastol fonça sur lui en lui donnant un coup de faux, celui-ci esquiva d'un saut périlleux arrière pour retomber derrière elle, et partir en courant. Il rebondissait contre les murs pour l'obliger a les percuter. Piastol commençait a désespérer, ça faisait vingt minutes qu'il se courraient après dans tout Nasrad. Piastol eut soudain la révélation. La solution était sous son nez depuis le début.
-THUNDER DANCE !! Elle enclencha la technique et comme d'habitude, sa vitesse fut décuplée, l'inconnu lui même n'y compris rien. Il ne pouvait pas esquiver et les coups pleuvaient de partout. Il tomba a genoux. La faux lui frôlait la gorge. Ils étaient tous les deux en sueur.
-Que faisait tu chez Tesshu ?!
-J'espère que tu est fière de toi !Fit l'inconnu. Tu m'a fait perdre un temps horriblement précieux !
-Répond a ma question !L'homme la fixa dans le blanc des yeux.
-Si tu veux appuyer, n'hésite pas, j'ai une mission a remplir, si tu me tue, un autre me remplacera.
-Répond a ma question. Pourquoi venait tu voir Vyse ?Cette phrase lui échappa. Elle regarda interdite l'inconnu qui écarquillait de grand yeux.
-Quoi ?Tu savais toi aussi que Vyse était là ?
-…Répondit Piastol.
-Je suis un allié de Vyse !
-Et moi l'impératrice Théodora enchantée.
-Sérieusement !Fit l'inconnu. Je m'appelle Drake. On m'a chargé de vous aider.
-Arrête de mentir et dit moi ce que tu faisait chez Tesshu ?!
-Bon, je crois qu'il n'y qu'une seule solution. Tesshu se leva et la faux s'appuya plus sur sa gorge, il tendit les bras au ciel. Des nuages noirs apparurent. La pluie tomba. Piastol le regarda, puis, la pluie se cristallisa en neige. De la neige tombait a Nasrad !C'était un véritable miracle. Piastol écarquilla grand les yeux. C'était la première fois de sa vie qu'elle voyait de la neige…
-Et voilà, tu m'a fait bouleverser tout un écosystème a moi tout seul, ça te suffit comme preuve cette fois ?Piastol abaissa son arme, convaincu qu'il n'essayerait pas de s'échapper.
-Pourquoi cherchait tu Vyse ?
-Je dois le protéger jusqu'à ce qu'il annihile la source du mal qui le ronge.
-Le mal ?
-Je ne dois pas t'en dire plus. As tu entendu parlé des Thugs ?
-Oui.
-Je suis leur ennemi, mais je pense qu'il vaudrait mieux parler de tout ça lorsque nous serons avec Vyse…

Ils retournèrent chez Tesshu, la porte était ouverte et Vigoro parlait avec son ami qui se plaignait d'un sérieux mal de tête. Quand il vit Drake arriver dans sa cape noire, il se jeta sur lui.
-TOI !Il le plaqua contre le mur et sortit un jeu d'épingles de sa manche. On va voir si tu fais encore le mariolle après ça !
-Du calme Tesshu il est avec nous.
-Je vous dois des excuses je me suis trompé. Fit Drake.
-A mon tour de me tromper !Fit Tesshu, et je crois que je vais me tromper en plein dans ta figure !Vigoro retint son poing.
-Voyons d'abord ce qu'il veut, on décidera après ce qu'on fera de lui.
-Vyse, viens, rentrons au vaisseau. Vyse sortit de l'arrière chambre.
-Comment allons nous passer en ville sans nous faire repérer ?
-Ne vous inquiétez pas dit Drake. J'ai la solution. Montez avec moi jusqu'au toit. Ils empruntèrent l'escalier jusqu'au toit du cabinet. Il enleva son costume noir et le jeta au pied de Vyse. Dessous sa cape, son costume comportait un chemisier en lin dessous un gilet de cuir, une épaulette sur l'épaule gauche une ceinture en tissu a laquelle était attaché une machette.
-Tu vas utiliser ces ailes pour nous suivre jusqu'au bateau, met cette cagoule, on ne te reconnaîtra pas. Vyse enfila la tenue du Thug. Drake fit signe au autres de descendre.
-Le fonctionnement est simple. Tu as ici, deux interrupteurs. Si tu appuie sur le premier tu déploie les ailes, ainsi, tu peux voler en agitant seulement les bras en cadence, avec un bon Timing, tu devrais t'en sortir. Le vent va a l'est. Ca devrais être bon…Le deuxième sert a désactiver le premier interrupteur. C'est aussi simple que ça. Tu pense pouvoir y arriver ?
-De toute façon je n'ai pas le choix fit Vyse. Drake descendit rejoindre les autres. Et Piastol qui était resté là pour l'observer, fit de même…Ils prirent congé de Tesshu et partirent vers le Crusader, Vigoro ses paquets en mains, Drake qui regardait de temps en temps si Vyse s'en sortait, et Piastol qui ouvrait la marche. La neige tombée sur Nasrad avait crée la meilleure des diversion. Un fait aussi exceptionnel ne pouvait être qu'un signe pour le futur rétablissement de Nasrad. Tout le monde était dehors, a regarder la neige tomber, a jouer avec, a essayer d'oublier les morts. Vyse là haut avait un peu de mal a distinguer Drake avec toute cette neige, mais il les suivait toujours. Voletant par ci par là en essayant de contrôler un minimum ses déplacements.

Ils arrivèrent au bateau, toujours dans la ruelle. Le premier groupe rentra pendant que Vyse se posait comme il le pouvait. Maria hurla quand elle aperçut le visage de Drake. Mais Piastol l'attrapa par le bras avant qu'elle s'enfuit.
-Maria, écoute moi, cet homme tu l'as vu avec les Thugs, mais t'as t'il fait le moindre mal ?
-N…Non, en fait il n'a rien fait, il a regardé les autres mais il sortait toujours quand…
-D'accord. Fit Piastol. Met en route les moteurs, on s'en va. Vyse arrive.
-D'accord !La petite fille plongea en salle des machine. Piastol Vigoro et Drake allèrent poser les vivres en fond de cale quand un cri retentit dans le vaisseau.
-KYAAAAAAAAAHHH !!!C'était Kirala. Un bruit sourd résonna. Ils montèrent dans la salle du gouvernail et trouvèrent Kirala, poêle a frire a la main qui avait écrasé sans modération Vyse sur le parquet.
-Ce sont ceux qui ont attaqué l'île !Dit elle. Vite !Ligotez le.
-Kirala, c'est Vyse. Dit Piastol avec un air atterré.
-Quoi ?!
-C'est un déguisement. Rajouta Drake. Kirala enleva la cagoule de Vyse et regarda son capitaine complètement KO par le coup que venait de lui administrer la maçonne.
-Ouuuppssss…Fit elle en se passant une main sur la bouche.

Aïka se sentait un peu mieux, ses blessures avaient quasiment toutes cicatrisé excepté son bras qui lui faisait encore mal. Kirala entra dans la chambre et donna un paquet a Aïka.
-Change toi et rejoins nous dans la cabine. On a de la visite…

Le bateau s'éloignait au loin. Dans la salle du gouvernail, tout le monde s'était disposé de manière a pouvoir écouter le nouveau venu dans une position confortable, sachant qu'il y aurait sûrement beaucoup a dire.
-Bon, par quoi je commence ?Fit Drake.
-Par le commencement ?Suggéra Vigoro.
-Boooon, vous n'êtes peut-être pas au courant, mais je fais bien plus jeune qu'on le crois. Avez vous entendu parler des esprits protecteurs ?
-Bien sur, fit Vyse, ce sont des superstitions maritimes, il y a les Ondins, habitants de l'eau qui apporte la gaieté et l'espoir aux gens, les Dryades, le peuple de la terre, qui apportent la prospérité aux terres foulées par l'homme, les Salamandres, les guerriers du feu qui donnent la force et le courage aux marins et enfin les Zéphyrs, maîtres des vents qui guident les voyageurs a travers les tempêtes.
-Dix sur dix Vyse, et moi, je suis un Zéphyr.
-Désolé de vous contredire, mais vous n'avez rien d'un être surnaturel…Fit Vigoro un sourire amusé sur les lèvres. Drake leva les yeux aux ciels, une violente secousse secoua le navire et des vents meurtriers s'abattaient sur la coque. Puis, se calmèrent.
-Pourquoi les hommes ont toujours besoin de voir quelque chose pour le croire ?Mon vrai nom est imprononçable dans votre langue, mais une traduction approximative est Drake. Je ne suis même pas sensé avoir une apparence humaine.
-Si vous existez vraiment, pourquoi ne nous avons nous jamais rencontré ? Demanda Vyse. Votre peuple doit bien être quelque part, et nous sommes allé partout !
-Pour la bonne raison que les quatre peuples des esprits protecteurs habitent dans les profondeurs du monde, sous les nuages.
-Impossible, la pression est intenable. Dit Kirala, catégorique.
-Comme je vous l'ai dit je ne suis pas un être humain.
-Qu'êtes vous alors au juste ?
-Il me faudrait bien plus de temps pour répondre a votre question qu'a celle là, on m'a chargé de protéger Vyse.
-Qui ?
-Le roi de mon peuple. Ne soyez pas trop impatient, vous aurez a le rencontrer…Je me suis infiltré parmi les Thugs pour pouvoir localiser ma cible.

La porte de la pièce d'a coté s'ouvrit a la volée et elle apparut. Elle n'avait plus son plâtre, sa blessure étant presque cicatrisée. Tout le monde la regarda d'un air ébahi. Des botes en peau comme celles de Vyse, une robe en cuir qui ressemblait a celle d'Anita a la différence que le cuir était brun et que des tissus de couleur oranges partaient ici et là. Un foulard rouge autour du cou, les inséparables lunettes de soleil dessus la tête. Aïka fixait Vigoro d'un air rageur.
-Je suis sur que c'est lui qui as choisi ces vêtements !
-On en peut rien te cacher…Répondit Piastol.
-J'ai demandé au vendeur ce qu'il me conseillerait pour ma petite amie !Fit Vigoro complètement ravi. Il n'a pas hésité bien longtemps.
-Espèce de…Aïka n'eut pas le temps de le frapper qu'elle aperçut Vyse.
-Vyse !Est ce que ça va ?!
-Plus de peur que de mal Aïka, ne t'en fait pas pour moi…Continuez Drake.
-J'ai donc infiltré les Thugs, lorsque nous avons attaqué le bateau de Doc, je n'ai rien pu faire, le défendre aurait été similaire a me trahir, et je ne pouvais pas tenter de rassurer Maria car comme le bateau était petit, je pouvais me faire prendre a tout moment…Je me suis vraiment détesté a ce moment là…Je suppose que c'est grace a elle que vous m'avez trouvé ?J'ai gardé le visage découvert pendant tout la durée de notre arrêt sur son bateau. Ensuite ils ont dépêché une garnison spéciale. Pour attaquer l'île croissant et nous a ordonné de rentrer a la base. Dépité de ne pas avoir pu approcher Vyse. J'ai tué les Thugs qui m'accompagnaient et j'ai volé jusqu'à Nasrad, où j'ai erré pendant presque une semaine en demandant des renseignements sur votre base. Mais personne…Jusqu'à ce que je rencontre Piastol…
-Vous aviez dit avoir tué les Thugs, mais d'après les rumeurs, ils sont invincibles. Comment avez vous fait ?Demanda Vigoro.
-Très simple, j'ai lancé un sort de Pyralen sur leur ailes pendant qu'ils volaient et ils sont tombé dans les profondeurs, et là, tout invincibles qu'ils sont, ils seront engloutis dans la vase et ne pourront jamais en sortir.
-Justement, fit Vyse. Les profondeurs sont remplies de Vase, où vous cachez vous ?
-Plus loin dans les profondeurs, vous avez exploré la région du vortex. Nous habitons bien au delà. Cette partie fait certes partie du territoire des Zéphyrs mais elle n'est pas peuplée, trop de Vase…La vase recouvre la majeure partie des profondeurs, si les Thugs tués tombent dans nos villages, nous avons les moyens de les éliminer. Un silence s'instaura, puis, Vyse posa la question qui démangeait tout le monde.
-Qui commande les Thugs ?
-Vous n'allez peut-être pas me croire mais je l'ignore. Pour deux raisons simples, la première, lorsqu'on reçoit des ordres, on les reçoit par télépathie une voix résonne dans la tête et ordonne de faire ci ou ça. Grâce a un système d'anneau…Il sortit un anneau de sa poche. Si on le passe autour de la tête, on est relié a l'esprit du commandant. Et là, ont est foutu car il peut lire en nous comme dans un livre. Comme tout esprit mineur, j'ai le pouvoir de dissimuler mes pensées et mon aura. Ainsi je n'ai pas été repéré. La seconde raison, c'est que les Thugs ne sont pas humains…
-Quoi ?!
-Ce sont des sortes de montres, ils sont guidés par le comandant, les rares Thugs a être des humains son des chefs, ce sont les gradés. Ils sont reconnaissables au dorures sur leurs capes noire.
-Ainsi quatre gradés nous ont attaqués…Murmura Aïka.
-Et où allons nous ?Demanda Piastol.
-Hein ?Fit Drake.
-Nous devons bien aller quelque part, si tu est venu chercher Vyse et que Vyse n'a pas pu triompher des Thugs, c'est que nous devons le rendre plus fort, et tu sais comment nous ferons, n'est ce pas ?
-Quelle perspicacité !Il faut aller dans les profondeurs, donc, a l'endroit où nous pourrons trouver un bateau qui peut s'immerger…
-Où pourrions nous trouver un tel bateau ?
-Il faut aller a Valua, là bas, on pourra trouver quelque chose. Dit Vigoro. Tout le monde le regarda éberlué.
-Je sais que nous courons au suicide, avec personne pour nous aider et tout le monde a notre recherche !Mais qui ne tente rien n'a rien !
-Vigoro a raison. Fit Kirala, l'espoir fait vivre.
-Soyez discret…Fit Piastol. Elle n'aimait pas tout ce monde dans son navire, mais en elle, elle savait…Qu'elle devait venger la mort de Doc, si elle voulait avoir la paix.

La nuit tombe sur l'horizon.Le Crusader s'enfuit au travers des nuages devant le soleil couchant et les coraux célestes…

*****************************************************************

Susano fixait les étoiles. Toutes plus resplendissantes les unes que les autres…Les étoiles brillaient toujours dans le ciel, quoi qu'il arrive. Et même si elles meurent un jour, on continue a les voir briller dans le ciel, même éteintes. Il tourna les yeux vers la grille dans laquelle il pouvait voir la geôle de Fina. Celle ci était assise près de la fenètre et regardait elle aussi le ciel étoilé. Susano sourit. Ils avaient un point commun, ils aimaient les étoiles, mais pas pour la même raison. Shadewell aimait les étoiles car elles brillaient de milles feux et continuaient a le faire après leur mort. Fina, elle, regardait les étoiles comme son ancienne maison, mais aussi comme une lueur d'espoir dans les ténèbres, elle s'attendait a voir surgir ses amis a tout moment…Si elle savait, si elle savait. Il se doutait bien que Vyse avait du survivre, mais avec la pagaille qui régnait, il aurait bientôt la tête en haut d'une pique. Ainsi que ses amis. Et même si il parvenait par miracle a venir ici, il ne pourrait rien contre lui. Il n'avait vraiment rien a craindre, il jeta un regard vers le bas, vers les profondeurs…Puis, ça commença par un sourire, un petit son muet qui s'échappe des lèvres et qui monte, qui monte, qui devient de plus en plus grand, de plus en plus fort. Susano riait, il n'éclatait pas de rire, mais il riait. Point final. Un rire sans fond, ni joie, ni jubilation, un rire pour rire…Fina savait ce qu'il essayait de faire, elle savait qu'il ne connaissait aucune émotion, l'émotion, la seule chose qu'il enviait aux humains, il rêvait de savoir ce que c'était. Pour lui ça ne pouvait être que quelque chose de merveilleux si a cause de l'émotion, les hommes étaient devenus fous…

*****************************************************************

Sur la montagne sacrée de Mimuro,
A la clôture divine,
Devant la grande déité
Les feuilles de l'arbre Sasaki
Croissent en abondance,
Croissent en abondance.

D'où viens cet épieu ?
C'est l'épieu de la demeure sacrée
De la princesse Toyooka qui est au ciel
L'épieu de la demeure sacré

Le sabre protège le peuple,
Le peuple de tous les pays
Suspendons le joyeusement devant la divinité,
Suspendons le joyeusement devant la divinité.

Kamiasobi, la danse des dieux, traduction japonaise extraite de " La pierre et le sabre " d'Eiji Yoshikawa


FIN DU LIVRE I

Notes : "Viper Dragoon":Ouaiiiiiss !Le premier livre est fini !
-Follow the black caped man.
Littéralement "Suivre l'homme a la cape noire", c'est un clin d'œil!Vous voyez pas ? Laissez moi vous éclairer, dans FFVII, quand vous commencez a poursuivre Sephiroth, les gens vous le décrivent comme un homme avec un chiffre romain tatoué sur l'épaule et une cape noire. De plus, " Follow the black caped man "Est le nom d'un thème de FFVII, le thème de l'arrivée a North Corel peut-être, je ne me souviens plus…
-Les esprits protecteurs ?
L'idée des esprits m'est venu en jouant a Alundra 2 (Jeu que je n'ai d'ailleurs, jamais fini…Vu qu'il m'énervait et que je l'ai vendu…é___è)Je ne me souviens plus de tous les noms des esprits, Salamandres est de moi, je ne crois pas que l'esprit de feu s'appelait comme ça…
-Susano ? On ne sait toujours rien sur Susano…Suspens oblige !
-Drake.
Au début Drake devait être l'informateur du chapitre 5, mais j'ai préféré l'appeler Astuto. Non pas parce qu'on ne voyait pas assez Drake dans l'histoire finale, mais plutôt parce que j'arrivais pas a trouver un nom pour le Zéphyr…
-Le nouveau costume d'Aïka ?
Gaaaah, fait exprès, je voulais que Vigoro choisis un costume pour Aïka dans cette fic, j'y tenais absolument, mais ça doit sembler bien flou avec cette description mineure…Z'avez qu'a fantasmer !Pervers que vous êtes ^o^
-Secondaires ?
Aucun personnages secondaire a part Enrique n'est apparu dans cette partie (Je parle bien sur de Gilder et Drachma)Je n'ai pas décidé si j'allais les faire intervenir…
-Pépère ?
Maintenant que Vyse est avec Drake, tout ira bien hein ?Je vous fait confiance, devinez ;-)…
-Kamiasobi ?
La danse des dieux, extraite du sempiternel bouquin d'Eiji Yoshikawa, j'aurais peut-être du la mettre en jap…Boh, pas grave. Quel est le rapport avec l'histoire ?Vous ne pouvez pas le deviner si vous avez pas lu le livre (Allez vous cultiver païen !). Vyse a compris qu'avec ses propres moyens il ne vaincrait jamais les Thugs et c'est en regardant la danse des dieux que Musashi a compris que si il voulait plus d'efficacité dans les combats, il ne lui fallait pas un sabre de bois, mais deux sabres. C'est ainsi qu'il s'est mis au Daïsho, compris ?C'est une référence pour montrer que Vyse a besoin d'évoluer encore plus qu'il ne l'est maintenant…

Le livre un est fini, yeeepeee...Je vais pouvoir me remettre a mon site a fond. Un petit mail d'encouragement ? viper.dragoon@laposte.net .Je compte sur vous !Je me suis surpassé pour cette fic !

@+

Écrit par Viper Dragoon- À suivre...

Syndication : RSS Partenaires : DCGAMES Blue Swirl
Code couleur : noir = normal ; vert = Dreamcast ; violet = Gamecube
© 2002-2017 Copie partielle ou intégrale interdite sans l'autorisation des auteurs