Skies of Arcadia island

Chimères

Chapitre II : Hallucinations...

Alors que moi et Vigoro étaient entrés dans le Crusader, Maria, elle était assise sur une chaise, immobile, silencieuse, regardant Deathound qui s'approchait d'elle d'un air compatissant. Pourquoi fallait il que le destin s'acharne frénétiquement sur cette fille ? Pourquoi devait elle relever traumatismes sur traumatismes ?Et bien que la dernière chose que je souhaitait était de remuer le couteau dans la plaie, je n'avait guère le choix si je voulais y voir plus clair…
-Maria, je suis désolée, mais tu dois nous dire ce que tu as vu…Dis je a ma sœur.
-C'est…C'est pour Doc hein ?Me demanda t'elle les larmes aux yeux.
-Ouais, répondit Vigoro. Il s'agenouilla pour que son visage soit a la hauteur de celui de Maria. J'ai peut-être servi dans l'armada Valuane, je ne permettrait pas qu'une petite fille aussi mignonne que toi puisse pleurer ainsi. On fera tout avec ta sœur pour les retrouver. Je ne sais pas s'il l'a fait exprès, mais Vigoro s'est habillement mis dans une position où je ne pouvais plus me débarrasser de lui après avoir trouvé Vyse…
-S'il te plait Maria, nous te demandons juste un petit effort.
-C'était…C'était la fin de matinée, je m'amusait et oncle Doc était là, il m'a dit qu'aujourd'hui, on irait te voir…J'était si heureuse…Quand ils sont arrivés.
-Qui ?!Demandèrent Piastol et Vigoro d'une seule voix.
-C'était…Des gens bizarres, et, ils n'avaient pas de bateau.
-Quoi ?!Comment pouvaient ils vous aborder si ils n'avaient pas de bateau ?Demanda Vigoro…
-Ils…Ils volaient…Ils avaient de grandes ailes noires et ils s'en servaient pour voler. Ils sont arrivés sur le pont et ont enlevé leur toiles, oncle Doc est venu les voir pour savoir si ils avaient besoin d'aide, mais y'en a un qui l'a attrapé a la gorge et il a demandé " Où se trouve l'île croissant ?! "Et tonton a pas voulu leur dire, il a dit qu'il ne savait pas de quoi ils parlaient, alors ils ont commencé a le frapper, et ils l'ont…Ils l'ont frappé pendant plusieurs jours, Doc a jamais vendu m'sieur Vyse, mais au moment où ils l'ont menacé de me tuer, alors…Alors il leur a dit. Ils m'ont attachée a une chaise et ils ont…Ils ont crucifié oncle Doc sous mes yeux, avant de le tuer et de mettre le feu au navire…Et c'est là que…Que tu m'a sauvée.
-S'il te plaît Maria, cet homme, est ce que tu te rappelle son visage ?
-Il…Il était enveloppé dans une cape noire comme les ailes qu'il utilisait, je n'ai pas pu voir son visage tout entier, par contre, j'ai vu le visage d'un de ses amis, il…Il avait des yeux noirs de haine et des cheveux noirs aussi.
-Tu sais petite, si on devait arrêter tous les gens aux yeux et aux cheveux noirs, il y aurait pas assez de place a Valua pour les enfermer, de plus, Lawrence serait suspect N°1 !Dit Vigoro histoire de détendre l'atmosphère.
-As tu vu un signe particulier sur lui ?Un objet, une marque, n'importe quoi !
-Il…Il avait un anneau unique dans l'oreille droite et une cicatrise profonde dans la joue gauche.
-D'accord…Il faut partir a présent. Vigoro, dirige nous vers Nasrad, l'île se cache bien là n'est ce pas ?
-En effet, belle perspicacité. Répondit l'ex-amiral, un sourire aux lèvres. Il prit le gouvernail a deux mains, et sifflotant une chanson populaire, il mit le bateau en route…

*****************************************************************

-J'espère que vous avez de bonnes raisons pour m'avoir fait venir ici, vous savez que la reconstruction nous prend beaucoup de temps et mon absence auprès de mon peuple est intolérable. Ils étaient dans une salle de réunion militaire près des docks.
-Oui empereur Enrique, c'est urgent, des pirates se sont introduits dans la base, ils ont mis en péril tous nos gardes et se dirigent activement vers le Delphinus.
-Quoi ?!
-Nos combattants tentent de les retenir, mais il ne parviendrons pas a tenir plus de quelques heures.
-Avez vous identifié les pirates ?
-Je voulais en venir et bien…
-Ce sont des hommes en noir, dans de grandes capes noires. Dit une voix derrière lui. Enrique fit volte face et se retrouva nez a nez avec Lawrence.
-Eh bien empereur, vous êtes si surpris de me voir ?
-Et avec raison !Ne travaillez vous pas uniquement pour de l'argent ?!Le conseiller pris une inspiration polie.
-En fait…C'est nous qui l'avons engagé…
-Quoi ?!
-Nous…Nous pensions que son aide nous serait précieuse et…
-Com…
-1 000 000 d'Or, voilà combien ils m'ont donné…
-Aléandro ?Dit Enrique d'une voix calme.
-Monsieur ?Fit le subalterne qui l'avait convié ici.
-Vous êtes licencié. Celui ci sursauta.
-Mais monsieur…
-Vous avez puisé dans les caisses de l'état pour payer ce mercenaire au service de la couronne alors que nous avons besoin de l'argent pour la reconstruction, de plus, si le peuple apprend que j'engage des mercenaires, il se croira en danger, avez vous bien pensé a tout ça avant de l'embaucher ?!
-…Monsieur…
-Hors d'ici !TOUT DE SUITE SOMBRE CRETIN!Le subalterne ne se le fit pas dire deux fois, il quitta la pièce sous les yeux amusés de Lawrence. Enrique était devenu plus entreprenant, il voyait toujours les choses sous le même angle : celui qui contentera le peuple, la prise d'initiative n'avait donné a l'empire Valuan que le désastre issu de Galcian.
-Bien a nous deux, dit il en se tournant vers le mercenaire je voudrais que vous m'expliquiez plus précisément ce qui se passe.
-Des hommes en noir ont débarqué en volant jusqu'ici, ils volaient grâce a de grandes ailes noires, les gardes ont bien essayé de les arrêter, mais sans succès, il sont passés a coté des richesses et se dirigent vers le Delphinus, on dirait que c'est la seule chose qui les intéressent.
-Bien, fit Enrique, ils faut agir au plus vite, Lawrence, je vous nomme Amiral temporaire de l'armada. Lawrence eut l'air vaguement surpris de cette promotion éclair. Dites a tous les gardes de se retirer et de se cacher là où ils peuvent quand a vous, vous vous irez droit a la salle du Delphinus, où vous m'y attendrez.
-Vous allez vous battre ?Demanda Lawrence sur un ton sans émotion. Si vous mourrez, qui prendra le pays en charge ?Enrique leva vers lui des yeux sereins.
-Si ils prennent le Delphinus et qu'ils s'en servent contre nous, tout sera a refaire, je ne veux pas qu'il y ait d'autres souffrances, Moegi me remplacera, je sais qu'elle en est capable. Allez, je vous rejoins !Et Lawrence partit prévenir la garde, Enrique soupira, il s'appuya sur la table quelques secondes, puis s'avança vers le mur où étaient accrochés des armes. Il décrocha sa rapière du mur et, en parcourant la lame de son doigt, dit en soupirant…
-Et dire que j'ai été assez stupide pour penser ne plus jamais avoir besoin de toi…Et Enrique partit en courant a la suite de Lawrence.

-ALLEZ !CHARGEZ !CHARGEZ !Criait le capitaine de la garde, les hommes en noirs se rapprochaient de plus en plus, on dirait que les balles ne les arrêtaient pas, ils passaient leurs grandes capes sur les soldats et quand ils en ressortaient, ils étaient morts et déchiquetés de partout. Bientôt il n'y eut plus que le capitaine qui dégaina son épée a son tour.
-GLOIRE A L'EMPEREUR !GLOIRE A VALUA !!!Et il s'élança a l'avant de ses ennemis, malheureusement il ne fut plus chanceux que les autres…Les adversaires se dirigèrent vers le port, la salle du Delphinus était plongée dans les ténèbres. Quand toutes les formes noires furent entrées dans la pièce, elles se précipitèrent vers le bateau, mais au moment où elles furent sur le pont…Les lumières s'allumèrent brusquement. Enrique paru sur le pont du Delphinus suivit de près par Lawrence.
-Bien, messieurs, je suis tout d'abord forcé de vous féliciter d'être arrivés ici. Commença Enrique. Mais je doute que vous puissiez a présent me battre. L'empereur s'attendait a une réponse du genre " Et que peut faire un homme seul contre une cinquantaine de combattants ? "Mais personne ne répondit, a la place ils foncèrent sur Enrique.
-Grave erreur…Murmura t'il. A peine les hommes en noir se jetèrent sur lui qu'il cria.
-NOW FACE UP YOUR PUNISHEMENT !Le Dragon Valuan perça les cieux et fonça sur les pirates. L'impact fut d'une rare violence, ils s'envolèrent comme des quilles et certaines passèrent par dessus bord et tombèrent dans le vide, d'autres finirent mâchouillés dans la bouche du Dragon et les plus chanceux retombèrent sur le pont, mais certains avaient perdus des membres, il ne restait plus que 20 combattants, a sa grande surprise, les estropiés se relevèrent aussi, pissant le sang, mais il ne semblaient pas en être affectés. On ne pouvait distinguer leur visage, car en dessous de leur cape noire, ils portaient une cagoule noire qui les rendaient méconnaissables. Les inconnus restèrent dans leur coins, Enrique tentait de préserver un bon état d'esprit. Il s'attendait a un second assaut quand une voix retentit dans la foule de capes.
-Celui là, il est a moi…Une forme encapuchonnée sortit du cortège, elle portait sur sa cape noire, de nombreuse dorures et parures en or. Il sortit deux sabres de ses manches.
-Commençons, Enrique, et toi aussi Lawrence. Le cortège entoura les trois combattants, se refermant sur eux. Lawrence tira son sabre et Enrique se mit en posture de combat. Ils se tournaient autour, attendant le meilleur moment pour placer une attaque. Finalement, l'inconnu en noir s'élança, il frappa d'un coup sec, incisif, fendant l'air de sa lame, Enrique para de justesse, le son que produisit sa rapière lui enseigna que n'importe quelle arme normale aurait déjà volé en éclat sous la puissance de ce coup. Mais l'épée du Serpent n'était fort heureusement pas, une rapière normale.
-Cette arme…Fit l'inconnu, tout en continuant a tourner autour des deux combattants. C'est une arme Silvite.
-Comment connaissez vous la civilisation d'argent ?!Demanda Enrique, imperturbable.
-Il y a un temps pour toutes choses, et pour le moment, c'est le temps de se battre ! Lawrence s'élança, il enchaîna une habile parade de son sabre que l'agresseur contra comme un enfant et d'un coup de pied , l'envoya jaser au sol. Puis, il re-attaqua Enrique, on eut dit qu'il se focalisait sur lui, le sort de Lawrence, n'ayant a ses yeux, pas plus d'importance que celui du premier inconnu venu. Enrique utilisait toutes ses attaques a la perfection, il lui semblait qu'il était plus léger, il paraît des coups qu'il ne s'aurait cru jamais capable d'érafler, et ça faisait 6 mois qu'il ne s'était plus battu. L'agresseur continuait inlassablement a frapper, a l'inverse d'Enrique, il avait tout son temps, car Enrique, lui, bien qu'en pleine forme, commencerait tôt où tard a se fatiguer, s'ensuivit 20 minutes de combats endiablés, les deux se frappant de toutes leur forces, mais n'arrivant jamais a se toucher. Lawrence qui s'était relevé, n'arrivait pas a rentrer a nouveau dans la bataille, car a chaque fois qu'une occasion se présentait, l'inconnu lui barrait la voie.
-Tu te bas bien empereur, tu peut être fier de toi…
Cette voix…Se disait Enrique…Je connais cette voix, je n'arrive pas a remettre le doigt dessus.
-Mais enfin qui êtes vous ?!Dit l'empereur, excédé.
-Ah, tu ne nous connais pas encore, mais bientôt, notre nom retentira comme un hurlement de douleur dans l'ombre, comme la triste lamentation d'un loup a la lune, comme le cri d'agonie d'un enfant, souviens t'en, nous sommes…

…Les Thugs…

A parler si bien, l'inconnu ne fit plus attention a Lawrence qui rentra dans la bataille et trancha net, le coup fut bien placé et l'encapuchonné vit une profonde entaille apparaître dans son bras gauche. Il s'arrêta. Lawrence rejoignit Enrique, celui-ci reprenait son souffle.
-C'est allé trop loin a présent, fit le chef des Thugs, il est temps dans finir…Il prit ses deux sabres a pleine mains et en leva un vers le ciel.
Cette posture, pensa Enrique…NON C'EST IMPOSSIBLE !
-Hiiiiroooo…Un éclair frappa sa lame et il s'élança vers l'empereur et lançant une tornade. PIRATE WRATH !!!L'attaque était a deux doigts de toucher Enrique et...

…Lawrence s'interposa…

Il prit le coup de plein fouet, une croix s'afficha nettement sur son buste et il tomba ensanglanté contre un mur. Enrique regardait l'inconnu d'un regard mêlé de fureur, et d'incompréhension, puis tourna les yeux vers Lawrence.
-Lawrence ?!Dit il.
-Kof kof…Je savais bien que ça finirait un jour comme ça…Fit Lawrence.
-Bon dieu pourquoi avez vous fait ça ?!
-J'ai l'habitude de tenir mon contrat jusqu'au bout…Mais j'aimerais tout de même savoir…Dit il en regardant l'inconnu, celui-ci réprima un rictus mauvais.
-Comme je vous l'ai dit, il y a un temps pour tout, or, voici le temps des explications…Il releva sa capuche et ôta sa cagoule…Une cascade de cheveux bruns en sortirent, et un regard mauvais accompagné d'un sourire ironique surplombait tout ce spectacle.
-Non…Non…TU NE PEUX PAS ÊTRE VYSE !C'EST IMPOSSIBLE !!Rugit Enrique
-Pourtant tous les indices coïncident, qui d'autre que moi peut maîtriser la colère pirate ?Qui ? Sur ce point, il avait raison, personne d'autre que Vyse ne pouvait utiliser cette attaque, et nombre étaient ceux qui avaient essayé…Vyze ? Lawrence agonisait, au moment ou Enrique voulu lui lancer un Sacrilen, Vyse d'un sort d'Electrum, le balança par dessus bord.
-A nous deux a présent. Fit il. Enrique ramassa sa rapière d'un air décidé, mais cela ne sembla pas déranger le moins du monde le capitaine du Delphinus.
-Oh, ne t'inquiète pas, je ne vais pas te tuer. Fit Vyse, l'histoire a besoin de gens qui colporteront la rumeur, pour que vive la légende. Mais l'histoire ne retient jamais le sort de son messager. Fit Vyse en brandissant ses sabres. Il est temps d'en découdre…Le nom de l'attaque resta gravée dans l'esprit de l'empereur, et ses hurlements de douleurs se répercutèrent dans toute la base dans un écho infini…

-Crucifix !

*****************************************************************

Alors que nous nous rapprochions de la fameuse île Croissant, de la fumée s'élevait déjà jusqu'à nous…

*****************************************************************

L'être noir était assis sur un trône blanc, il était vêtu d'une large veste noire.
-Alors…Continua t'il toujours sans la moindre once d'émotion, vous avez minablement échoué votre prise de contrôle n'est ce pas ?
-Oui, répondit L'ancien Prime. Pardonnez nous seigneur !Nous ne pouvions pas deviner que Zelos échouerait.
-Vous le saviez a la seconde près où vous avez renoncé a faire appel a moi et a confier un si lourd fardeaux a Fina et a Ramirez…
-Nous comprenons votre courroux, mais nous vous prions de bien vouloir nous en excuser…
-Moi ?En colère ?Fit Susano. A ces mots il éclata d'un long rire tonitruant, ce genre de rire qui glace le sang a quiconque a le malheur de l'entendre. Et en ce qui concernait les anciens, dans leur temple avec de l'écho en veut tu en voilà, ça ne manquait pas de sel.
-Comment pourrais je connaître le courroux ?La colère est trop bassement humaine pour qu'elle m'atteigne, elle me glisse dessus tel de l'eau de cristal, je n'éprouve pour vous qu'une…Fascination horrifiée, horrifiée par votre stupidité.
-Comprenez que sauvegarder le temple était une initiative qui nous a tous sau…
-C'était la seule initiative a prendre, cacher le temple, et trouver assez d'énergie pour me libérer, ce qui fut a la portée du premier benêt venu, pourtant vous avez mis plus de six mois a y parvenir.
-Mais rassurez vous, la production des Karmas Yinguerons et Yanguerons, se portent a merveille et s'accroissent de jour en jour !Les Thugs écument déjà les mers a la recherche du premier élément
-Heureusement pour vous…

Le monde entier est devenu fou
L'homme ressemble a une feuille morte,
Ballottée par la brise d'automne

Parole de Miyamoto Musashi, après avoir survécu a la bataille de Sekigahara, dans
" La pierre et le sabre "de Eiji Yoshikawa

Notes :

"Viper Dragoon":Musique!Fin du chapitre II, alors quoi vous y'en a penser de fic a moi ?
-Enrique :
Enrique est plus violent que d'habitude, si vous avez remarqué la réplique " SOMBRE CRETIN ", il est très en rogne le N'Riké, il le sera encore plus par la suite, oui, il va survivre, vous le saviez déjà non ?
-Lawrence.
Oh, pôv Lawrence, il est mort, comme c'est dooooomage…Bah quoi ?Pourquoi je l'ai tué ? parce que c'est sûrement le personnage dont l'idée qu'il meure dans une fic, vous a le moins effleuré, C-A-D :Vous vous attendiez pas a ce qu'il crève, vous attendiez n'importe qui d'autre mais pas le Lawrence, voilà Pourquoi.
-Les Thugs
Les Thugs étaient une secte indienne qui pratiquaient le meurtre par strangulation, cette secte sévissait au XIII-XIXème siècle, pas besoin de vous inquiéter si vous partez en Inde pour les vacances donc !^o^.
-Susano/Zelos ?
Vous avez sûrement vu si vous avez lu Devil Never Really Cry que Zelos avait lui aussi horreur des humains, et bien il me semble que j'ai une fascination pour les créatures qui se croient supérieures a l'homme. Je dit il me semble parce que j'ai construit la personnalité de Susano inconsciemment, comme celle de tout me personnages.
-Le mot de la fin :
Avez vous lu " La pierre et le sabre "de Eiji Yoshikawa ?Si non, vous devriez, c'est super connu (Tiré a 120 000 000 d'exemplaires)et c'est super bien tout en étant super historique (Fan de Kenshin…)Ca se passe au XVI siècle (L'époque où a lieu le tournoi de Soul Calibur 2 ^o^!!!!Bah oui c'est vrai !è___é)Et raconte l'histoire du plus grand samouraï que le japon ait connu :Miyamoto Musashi, personnage historique qui a lui même existé ainsi que beaucoup des personnages qui apparaîtront dans le roman (On parle de Oda Nobunaga, et de Ieyasu Tokugawa)Musashi qui a lui même écrit le célébrissime Gorin no sho (Le traité des cinq roues en français)Qui est une référence mondiale dans l'art du Kendo(Kendokas…)Bref, si vous l'avez pas lu y fô lire La pierre et le sabre parce que c'est un must de la littérature japonaise, le tout est très bien écrit (Vous savez comme moi que les romans du XIXsiècle (Car il a été écrit au XIXème siècle)genre Zola, Maupassant etc, sont HORRIBLEMENT ch*ants a lire, celui ci est très facile)Bref, si vous le lisez pas je vous poursuivrait sous forme de zombie et vous talocherais jusqu'à plus soif !(Angie-Sama…^o^)
Voilà, quand a l'avancement de cette fic, je dirais que l'intrigue sera plus complexe que celle de Devil Never Really Cry (Ca risque pas d'être bien compliqué -___-, Je me suis entraîné depuis !J'ai lu du Stephen King moi !^o^)Et l'histoire sera plus sombre, enfin j'espère !^o^.

Mon mail :viper.dragoon@laposte.net

@+ !^o^

Écrit par Viper Dragoon- Lire la suite ==>

Syndication : RSS Partenaires : DCGAMES Blue Swirl
Code couleur : noir = normal ; vert = Dreamcast ; violet = Gamecube
© 2002-2017 Copie partielle ou intégrale interdite sans l'autorisation des auteurs